Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Autre exemple des ravages du culte des célébrités

    ob_a13c10_23755202-1611445678922013-650654953150.jpg

    Message que j'ai adressé à la Fondation Bardot :
     
    "Bonjour,
     
    J'ai été profondément choquée que dans le dernier numéro du Journal de la Fondation, à la rubrique "hommages", Jean-Pierre Garrigues arrive en dernière position derrière Hallyday, Rochefort et Darc. 
     
    Garrigues a donné de sa personne et probablement de sa vie pour les animaux, tant il est vrai que la cause mine et peut entraîner, à cause du stress, des maladies telles que ce cancer dont il est mort. 
     
    Hallyday, Rochefort et Darc ont, quant à eux, fait si peu de choses que les voir passer avant un authentique militant me révolte profondément. Brigitte Bardot aurait pu se fendre d'un hommage personnel comme pour les trois autres, mais elle ne l'a pas fait.
     
    À la FBB comme partout ailleurs, je constate que le stupide culte des célébrités fait perdre intelligence aussi bien que sens de la justice.
     
    Les vedettes ne sont pas des divinités ni des entités supérieures. On n'a pas à sacrifier à leur culte ni à sous-entendre que la vie, l'oeuvre et la personnalité des gens anonymes ou moins connus ont moins de valeur.
     
    Il s'agit là d'une forme de discrimination qui ne dit pas son nom et malheureusement très répandue.
     
    Une discrimination aussi abjecte que le spécisme, le sexisme ou le racisme.
     
    Cordialement,
     
    Méryl Pinque"